...

Les 5 anecdotes insolites que vous ne connaissez (peut être) pas sur Bordeaux !

La France est dotée d’un patrimoine historique tellement riche et diversifié. Chaque ville française qui la compose possède son histoire et ses secrets uniques, mais aussi des secrets souvent très bien cachés ! Vous voulez que l’on vous dévoile quelques secrets de notre ville de Bordeaux ? On vous en donne quelques uns mais pas tous car c’est impossible !
Les 5 anecdotes insolites que vous ne connaissez (peut être) pas sur Bordeaux !

1- Bordeaux a été la capitale de la France !
Nous sommes en l’an 900 et Paris est devenue la capitale de la France. Les plus historiens d’entre nous le savent, il y a eu des périodes de l’histoire où ce rôle a été décentralisé dans d’autres villes comme Tours par exemple. Cependant, lors de la première guerre mondiale de 14-18, alors que la ville de Paris est réellement menacée par les troupes allemandes, le gouvernement est contraint de déménager le pouvoir … à Bordeaux, qui devient alors capitale de la France du 2 septembre 1914 au 8 décembre 1914 !

2-Le pont Chaban-Delmas s’illumine de couleurs différentes en fonction de la marée
Cette prouesse du génie civil et de l’architecture inauguré à la circulation en 2013, est devenu incontournable pour passer d’une rive à l’autre. Notre pont Chaban-Delmas est depuis le plus grand pont levant d’Europe, mais il est aussi un donneur d’indice pour la marée ! En effet, des milliers de petites lampes éclairent les pylônes du pont et changent de couleur en fonction de la marée : bleu à marée basse, vert à marée haute ! Vous ne le regardez plus de la même manière.

3-Des épaves des navires allemands sont visibles dans la Garonne
En 1944, les Allemands coulent près de 200 navires ennemis ou engins flottants pour tenter d’obstruer le port de Bordeaux et son chenal. Certaines de ces épaves sont toujours visibles de nos jours, notamment à marée basse. On peut aussi découvrir chalutiers, chalands, et engins de dragage, dormant depuis plus de 60 ans dans le fleuve. En août 1944, l’occupation Allemande se termine. Les soldats quitteront Bordeaux en sabordant leurs propres bateaux. Ils sont toujours présents car il couterait trop cher à la ville de Bordeaux de les enlever.

4-Les bordelais étaient punis de la Grosse Cloche au Moyen Âge
La Grosse Cloche de Bordeaux est un des seuls monuments du Moyen Âge qui est encore présent dans notre ville. Elle était un symbole de la ville car elle annonçait les vendanges. Mais lorsque le roi n’était pas content et qu’il souhaitait punir ses disciples, il n’hésitait pas à la retirer pour châtier les habitants de leur désobéissance. Et c’était efficace ! En 1548, pendant que les bordelais sont en pleine révolte, le roi Henri II choisit de retirer la cloche et de la casser. Il faudra alors attendre 13 ans avant qu’une nouvelle cloche soit de nouveau opérationnelle.

5- Un cœur est enterré dans le sol de la Cathédrale Pey Berland
La cathédrale Saint André sur la place Pey Berland est le lieu de culte le plus imposant de la ville de Bordeaux. Très peu de personnes le savent, mais à l’intérieur de la cathédrale, sous nos pieds, se trouve le cœur de l’archevêque François de Sourdis. En effet, ce dernier avait autrefois demandé qu’à sa mort pour sa dernière volonté, cette partie de son corps soit enterrée devant la grande porte du chœur de la cathédrale.